Auteur du blog

Ma photo
Sans doute venez-vous de débarquer sur mon blog en suivant la piste de la douance, de la psychologie ou d'un tout autre sujet débattu ici, le temps d'un billet. Je suis un adulte à haut potentiel intellectuel/surdoué de 33 ans, diagnostiqué à 12 ans alors que je traversais les périodes les plus sombres de la genèse de mon existence sur terre. Aujourd'hui, je m'épanoui à la lumière de mes passions les plus dévorantes telles que l'astronomie, la photographie, les volcans, la psychologie analytique ou encore les bovins. N'hésitez pas à interagir avec moi sur certains de mes billets en y déposant vos propres commentaires. Même en l'absence de réaction de ma part, ceux-ci présentent toujours l'intérêt d'apporter des compléments d'information mais aussi de me donner matière à réfléchir personnellement...

lundi 25 avril 2011

Maladies de la peau...Maladies de l'âme ?...Ou le grand manège du surdoué !

L'état de mon bras le 21 avril 2011 suite à ma "maladie" virale
Depuis presque 15 jours, je n'écrivais plus et je ne photographiais plus car très occupé à lire notamment l'excellent ouvrage "Trop intelligent pour être heureux ?" de la psychologue Jeanne Siaud-Facchin consacré à l'adulte surdoué.

Ma lecture a pris considérablement du retard car au fur et à mesure des jours, j'ai été saisi progressivement de maux de plus en plus forts : courbatures, douleurs sur le dessus du crâne, vertiges, tremblements, température. C'est à partir du mardi 19 avril après-midi que mon corps se couvrant de boutons et les vertiges devenant très importants voire compulsifs par moments que je commença à prendre réellement toute la mesure inhabituelle de cette "maladie". Certains esprits simples déclareront que l'étude de ce genre de manifestation n'a aucun intérêt mais pourtant, nombreux sont les médecins qui n'hésitent plus à relier certaines "maladies" physiques avec les maladies de l'âme. Le corps se fait souvent écho ou haut-parleur de souffrances intérieures silencieuses de l'âme. Il s'agit donc d'un bien réel sujet de psychologie.

Le surdoué, c'est la capacité à rebondir, aussi importante que la capacité à sombrer. Pour se sentir vivant, le surdoué se doit à côtoyer régulièrement les abîmes du diable pour mieux pouvoir se propulser vers les cimes d'une certaine idée de l'excellence. Jeanne Siaud-Facchin : "De l'extase absolue à la détresse la plus profonde. Son arborescence de pensée fait subitement et sans préavis changer son humeur. Et si les idées noires peuvent entraîner des tourments psychologiques et des égarements de vie insupportables, ce mode de pensée peut aussi dégager une formidable énergie positive et une capacité fabuleuse de rebond.".

Ce n'est pas étonnant d'ailleurs comme beaucoup de sujets surdoués que ma peau se manifeste régulièrement de montées de chute de pellicules, plaques d'eczéma et psoriasis au gré de mes blessures de l'âme telles que les simples périodes de stress engendrées par notre vie dite civilisée. En tous les cas, mon hypersensibilité de surdoué ne se dément pas et m'a toujours rattrapé ! A toute époque de ma vie, on m'a toujours déclaré "trop sensible"...C'est une constante avec laquelle il me faut perpétuellement négocier.

C'est seulement le samedi 23 avril après-midi que j'ai commencé à aller beaucoup mieux, après plusieurs jours de repos complets, circonstance me permettant de conclure la lecture de l'ouvrage de Jeanne Siaud-Facchin. Parallèlement, aussi curieusement que cela puisse paraître, je me suis replongé dans l'astronomie en rechargeant la batterie de voiture permettant l'alimentation de la raquette et des moteurs 12V de ma monture allemande mais également en téléchargeant la dernière version remontant au tout début d'année 2011 du logiciel-planétarium C2A assurant le pointage automatique des cibles à observer.

A l'heure où je débute l'étonnant livre "Voyage extraordinaire au centre du cerveau" de Jean-Didier Vincent, je sors d'une bonne semaine de léthargie ; mon cerveau présentant de réelles difficultés pour penser convenablement découlant d'une fatigue excessive mais certainement aussi d'un solde psychologique éprouvant découlant de tout un passé que j'ai remué au gré de mes recherches et de ces lectures. On ressort rarement indemne d'un travail profond sur soi-même qui consiste entre-autres à fouiller dans la vase !

C'est ce lundi 25 avril au soir que je parviens enfin à raisonner et à accoucher de ce billet.

Page 270 de son ouvrage, Jeanne Siaud-Facchin décrit le grand manège du surdoué, ce manège même que je viens d'expérimenter durant le mois qui vient de s'écouler du 21 mars dernier jusqu'à ce 25 avril et qui illustre à lui seul ma totale appartenance à ce groupe d'individus qui ne feront décidément jamais comme les autres. Ce manège est le moteur obligatoire de régénération pour le surdoué et si je puis vous rassurer, ce n'est pas le premier tour que je traverse et ce ne sera certainement pas le dernier.

Jeanne Siaud-Facchin : "Souvenez-vous de ces manèges. Dans les montées, vous vous sentez emporté, transporté, l'ascension est grisante, mais vous savez que le sommet approche et la peur vous tiraille. Et soudain, la chute vertigineuse, qui semble vous aspirer dans un gouffre sans fin. Tout se précipite, émotionnellement et physiquement. Vous avez la sensation d'une mort imminente, tant les perceptions sont violentes dans votre corps, puis, survient le looping et, la tête à l'envers, vous perdez le sens des choses, l'ordre du monde. Vous ne savez plus où vous en êtes, vous ne savez plus si vous ressortirez vivant de cette aventure. Mais alors, une nouvelle montée s'amorce, vous reprenez confiance, tout redevient possible...
La vie du surdoué ressemble un peu à çà : faite d'espoirs infinis, de déceptions fulgurantes, de joies intenses, de puits de souffrances, d'enchaînements enivrants de sensations et d'émotions contradictoires. une vie rarement linéaire. Où l'on perd aussi rarement son objectif que l'on en trouve un nouveau, où les émotions intenses sont toujours présentes, bonnes ou mauvaises, où l'on a toujours peur, à la montée comme à la descente.".

Satané virus ! Satanée blessure de l'âme ! Satané manège !
Je ressens effectivement l'amorce de la nouvelle montée et cela fait déjà deux jours que je reprends effectivement confiance. Mon médicament ? La créativité comme perspective ! "Enfant surdoué, adulte créateur ?"...Effectivement, c'est le titre de l'un des derniers ouvrages que je viens d'acquérir en prévision d'une lecture, rédigé par le docteur en psychologie Pélagie PAPOUTSAKI qui étudie la relation intrinsèque entre la douance et l'existence d'un puissant potentiel créatif latent immédiatement disponible.

Le bouton de mon appareil photo me redémange, mon regard est devenu de nouveau très aiguisé (cadrages et lumières) ainsi que imaginatif, je reprend de nouveau du plaisir à me projeter à des instants en arrière ou en avant de cet impossible "Carpe Diem"...Je suis de nouveau en phase avec moi-même...Tout va bien.

4 commentaires:

Anonyme a dit…

ce que tu as eu au bras moi aussi je suis passé par la ,ce n'est pas une maladie c'est l'inconscience des autres qui t'as donné cela :) dur je sais mais je suis comme ça par obligation ! non ?!

Anonyme a dit…

j'ai sur les jambes, je comprend pas trop ce que c'est.j'ai lu un article qui disais que c'est les personnes qui on un mauvais regarde vis a vis de nous même qui peuvent produire ce genre de chose.

peut être c'est fais inconsciemment comme tu le dit.

Veronica a dit…

Je vous remercie pour votre blog. Je n'en ai pas encore lu grand chose, toutefois cet article me concerne peut être sur des plaques qui sont apparues et qui se sont étendues, ont disparu
et sont revenues
(enfin , reviennent après le stress)
Pensez vous que ce genre de choses se soigne? avez vous déjà pu en parler avec le corps médical?

Récemment je me disais : une sorte de psoriasis ?
parce que je me souviens que de grands stress avaient données des plaques à une amie.. mes plaques rendront ma peau très sèche lors de leur apparition, précédées de boutons rouges petits, tous petits

elle , faisait des séance comme pour bronzer,d' ailleurs, elle bronzait !

..puis ça part mais avant je me sens très mal quand ça va se manifester:
très !!!

tout mon corps, cheveux y compris passe par une grande phase très désagréable, voire plus, état général : off

Je ne trouve le repos du guerrier que dans les méthodes naturelles qui me font du bien comme les thés , et fruits et les savons très doux, ou le peeling LOVEA (mer morte )Expédié et vendu par Amazon.
Véritable exfoliant d'origine naturelle.
Aux Sels de la Mer Morte
Apaise et régénère la peau.
Sans paraben, sans colorant, sans silicone, sans paraffine, sans phénoxyéthanol, sans PEG, sans nanoparticule et sans parfum de synthèse.
Aucun test sur les animaux.

cela peu aider car la peau est incroyable ensuite ! vraiment! rares sont les produits qui réussissent un tel resultat, et accessible! : (trouvable chez monoprix pour exemple)
Pour les cheveux: Du simple mais génial soin : pétrole han!!! ça sent en plus très bon, et ça nous plait!

ajoutez l'oméophathie ! j'ai un traitement de fond mais je vais revoir avec la prescription suite à la lecture de cet article. le traitement contient 3 sortes de granules. Demandez moi si besoin
et la purification de l'air par vos moyens, ou sur demande de conseils( moi c'est : alternances entre le purificateur d'air de chez ikea: "Patrull" ou diffuseur-humidifateur ultrasonique +
huiles essentielles (que j'utilise aussi en complément d'eau vinaigrée pour le ménage )

toutes ces petites choses change vraiment le mal être! l'air de rien : l'ambiance!!!!

Ce que j'ai à ajouter et selon ma propre expérience : le stress coagule le sang et les toxines sont mal éliminées, mes besoins lors de ces périodes le confirme car au niveau (pas glam) de mes prises de poids durant ces deux dernières années , on ne peut pas aller contre! Ce processus fait que même si j'ai une bonne alimentation, je ne suis pas toujours en mesure de m'alimenter comme j'en ai besoin et mon corps SE SALIT = plaques !

Un traitement de fond à été découvert et rectifie les accumulations durant plusieurs années de charges toxiques pour le corps. Lorsque l'on est tout jeune (sauf exceptions) le corps élimine tout, tout seul .. si son équilibre et son alimentation change, il cumule , et mal!

Pour enrayer ses mauvaises habitudes récurrentes, il à été découvert la raspberry+ketone mais attention : tous les dérivés du web sont mauvais et provoquent des problèmes (adjuvants contenus accélérant le rythme cardiaque)
LA VRAI en revanche (USA) celle que la FOX ou Oprah Winfrey ont publiée : permet de perdre du poids si besoin ou de nettoyer vraiment son corps! Les avis semblent tous unanimes et dans mon cas, cette étape après encore quelques recherches, sera la prochaine afin de me sentir active dans mes conditions de bien être ...

J'espère que mon avis sera utile ... en tous les cas, je ne fais pas de pub, je cite des produits qui ont vraiment des vertus réelles

N'oubliez pas miel, pollen, etc.. Gelée royale! `
Veronica Glass, Artiste, Paris



Gicarmel a dit…

Merci, je mets le livre "Enfant surdoué, adulte créateur ?" dans ma pile à lire, m'intéressant à la créaivité et, il fut un temps, à l'hypersensibilité.
Les plaques d'eczema, je connais. Le corps s'exprime quand on refuse de l'écouter. Etes-vous stressé? Quelque chose dans votre quotidien vous oppresse? Je suis contre les traitements médicamenteux. C'est à la source du problème qu'il faut s'attaquer. Changer d'environnement, de mode de vie.

Messages les plus consultés