Auteur du blog

Ma photo
Sans doute venez-vous de débarquer sur mon blog en suivant la piste de la douance, de la psychologie ou d'un tout autre sujet débattu ici, le temps d'un billet. Je suis un adulte à haut potentiel intellectuel/surdoué de 33 ans, diagnostiqué à 12 ans alors que je traversais les périodes les plus sombres de la genèse de mon existence sur terre. Aujourd'hui, je m'épanoui à la lumière de mes passions les plus dévorantes telles que l'astronomie, la photographie, les volcans, la psychologie analytique ou encore les bovins. N'hésitez pas à interagir avec moi sur certains de mes billets en y déposant vos propres commentaires. Même en l'absence de réaction de ma part, ceux-ci présentent toujours l'intérêt d'apporter des compléments d'information mais aussi de me donner matière à réfléchir personnellement...

dimanche 23 septembre 2012

Christian, 14 ans et demi, élève surdoué, bientôt expulsé ?

Christian, au travail, chez ses parents © Radio France Mathilde Lemaire
Ce dimanche 23 septembre 2012, France-Info relate l'histoire d'un surdoué de 14 ans et demi qui risque l'expulsion de France. J'étais ce soir en train de dresser la liste de toutes les églises de Paris en vue de programmer leur exploration photographique et je venais de finir ce petit travail lorsque j'ai porté un regard à l'alerte Google reçue à 18h38 sur l'un de mes mots-clés favoris. Depuis trois jours, je prépare patiemment la futur mise à jour de mon site internet avec plus de 200 nouvelles photographies et tout une foule d'autres actualisations sur l'ensemble de mes témoignages. Je n'étais donc vraiment pas apte à écrire un billet sur ce blog concernant la douance ; or, devant l'injustice et le futur drame qui se dessinent dans ce fait divers de société, je ne pu m'empêcher de laisser tomber mon programme en cours pour relayer immédiatement la cause de ce jeune adolescent, Christian, qui est sur le point de se faire expulser de notre pays alors qu'il ne connaît très justement que notre pays et n'a aucun souvenir du Cameroun (son pays d'origine). Ce fait relève encore une fois de plus l'absurdité des autorités dans notre grand nation des droits de l'homme.

Devant le doute d'assister à la disparition mystérieuse de cet article si intéressant sur cette situation, je reproduis certains passages de celui-ci nécessaires au maintien de l'information :

"Christian Etiti a cinq ans quand ses parents décident de quitter le Cameroun pour venir s'installer en France. Dès son arrivée, il se révèle surdoué et entre directement en CE2, à l'âge où l'on batifole encore en maternelle. En troisième au collège, il a dix ans. Puis passe son bac avec trois ans d'avance "sans travailler" en juin dernier. Depuis, il s'est inscrit à la faculté de médecine de Paris-Diderot. Son rêve : devenir docteur... en France."

"Pourtant, après 10 ans en règle sur le territoire français, son père, Jean, électricien, n'a plus de papiers et ne peut plus travailler, malgré une promesse d'emploi. Il remplit à la lettre tous les critères de régularisation promis par le candidat François Hollande. Mais les lois en vigueur sont toujours celles du pouvoir précédent et les procédures gelées en préfecture. Le père de Christian, sous le coup d'une obligation à quitter le territoire français, peut donc être reconduit à la frontière à tout moment. Et sa famille avec lui."

"Rentrer dans son pays natal, Christian ne veut pas y songer. "Je n'ai aucun souvenir du Cameroun, raconte cet étudiant d'1,75 m au visage d'enfant, qui vit à Conflans Saint-Honorine dans les Yvelines, avec son petit frère et ses parents. Si je devais repartir là-bas, ce serait partir pour l'inconnu. C'est préoccupant de savoir que mon père peut être expulsé à tout moment et qu'on peut être obligé de tous repartir"."

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Christian poursuit ses études de Médecine à Paris.
http://www.journalducameroun.com/article.php?aid=12412

Messages les plus consultés