Auteur du blog

Ma photo
Sans doute venez-vous de débarquer sur mon blog en suivant la piste de la douance, de la psychologie ou d'un tout autre sujet débattu ici, le temps d'un billet. Je suis un adulte à haut potentiel intellectuel/surdoué de 33 ans, diagnostiqué à 12 ans alors que je traversais les périodes les plus sombres de la genèse de mon existence sur terre. Aujourd'hui, je m'épanoui à la lumière de mes passions les plus dévorantes telles que l'astronomie, la photographie, les volcans, la psychologie analytique ou encore les bovins. N'hésitez pas à interagir avec moi sur certains de mes billets en y déposant vos propres commentaires. Même en l'absence de réaction de ma part, ceux-ci présentent toujours l'intérêt d'apporter des compléments d'information mais aussi de me donner matière à réfléchir personnellement...

dimanche 2 juin 2013

Contact Saturne-Soleil


Il s'agit sans aucun doute de la configuration la plus présente dans les couples solides (au minimum 90% soit 9 couples sur 10), principalement en carré et en opposition. Dans une synastrie de couple, la relation Soleil-Saturne est tout aussi puissante que les traditionnels Soleil-Lune ou Vénus-Mars. Il s'agit d'un rapprochement dit "karmique" car on trouve presque toujours un sentiment de fatalité car en projection mutuelle inconsciente très intense, on observe le phénomène comme si les deux personnes tombent amoureuses d'elles-mêmes et non de l'autre. Sur le long terme, proportionnellement à la durée de la relation, le ressenti du contact croît continuellement.

Comme dans le cadre de ma propre relation dans laquelle je représente la personne Saturne, je ressens souvent un respect hésitant et l'admiration à corps défendant pour celle (ma compagne) dont le Soleil est impliqué dans notre synastrie de couple. Madame exprime tellement facilement des qualités me faisant assez peur que je ne peux qu'en être paradoxalement subjugué. Appartenant à la catégorie des individus marqués par Saturne nativement avec plusieurs planètes, la notion de sacrifices qu'elle implique ne me fait point peur. Ce niveau de conscience m'amène à rester très admiratif envers ma compagne pour en apprendre beaucoup car seul le Soleil peut offrir chaleur/lumière aux substances glacées de Saturne. Lors d'un contact Soleil-Saturne, on observe un profond élément de dépendance mutuelle ; Tels deux frères (la lumière du Soleil et l'ombre pour Saturne), ils ne peuvent s'ignorer ou s'abandonner car ensemble, ils forment une vie. Ainsi, signifiant ombre avec Saturne, je représente ce frère caché insconcient, qui seul possède les clés pour aider ma compagne à y voir plus clair. A un niveau psychologique, le contact Soleil-Saturne rappelle la relation parent-enfant. En quelque-sorte, dans la psyché insconsciente, j'occupe le fauteuil du maître instructeur pour ma compagne, ce qui ne manque pas en effet chez elle d'être ressenti parfois pour de l'intrusion désagréable et accessoirement comme un fardeau. Il se forme opposition entre l'enfant solaire éternel empli de joie la caractérisant et ma voix de l'autorité, de l'expérience saturnienne visant à la protéger et guider sa création. Comprenez-vous maintenant mieux pourquoi ce binôme Soleil-Saturne se retrouve si souvent dans les couples durables qui progressent ? L'un apporte la structure, l'autre la signification à l'image d'un moteur thermique en état de fonctionnement (l'un est la mécanique, l'autre le carburant). Ce type de contact fonde en général des relations durables car la personne Saturne apprécie la conservation de liens de dépendance, ce qui n'est jamais pour déplaire aux désirs du Soleil. La personnalité solaire n'appréciant guère les vulnérabilités que Saturne s'efforce de cacher derrière un masque et une assurance apparente, il apparaît à coup sûr que ce couple tirera grand bénéfice de leurs difficultés.

Aucun commentaire:

Messages les plus consultés